En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Dans la Presse

La famille devient le sujet central d’un atelier de théâtre pour les élèves

Par Administrateur marc-seguin, publié le lundi 13 février 2017 15:30 - Mis à jour le lundi 13 février 2017 15:30

MERCREDI 8 FÉVRIER 2017
www.leprogres.fr

Hier, poursuite du projet d’expression théâtrale associant élèves et collégiens, en partenariat avec La Comédie de Saint-Étienne.

 

 

Avec Elsa Imbert, comédienne, l’improvisation prend forme et les élèves s’expriment pleinement. Photo Dominique JOUBERT

 

 

 

 

 

 

Une journée au collège pour lesélèves de CM2 de l’école élémentaire Paganini cette semaine, dans le cadre du projet en partenariat avec La Comédie. Avec au menu pédagogique, un travail important associant les quatrièmes de l’établissement et les artistes de La Comédie de Saint-Étienne. « La thématique sera celle des sentiments de fratrie », explique Magali de Carvalho, professeure en CM2 à l’école Paganini et directrice de l’établissement. « Du grand frère n idéal aux interrelations infrafamiliales, les élèves expriment leurs sentiments, jouent des situations fictives… »

« Ils ont montré une formidable maturité »

Une belle rencontre donc, avec le matin, des situations portées par les collégiens, riches d’enseignements et d’idées : « Les 4es ont montré l’exemple, a apprécié la professeure d’école. Ils ont vraiment joué le jeu du grand frère, de la grande soeur, entre tutelle et mise en scène. Ils ont démontré une formidable maturité.» Après un repas au self de l’établissement, assurant une découverte d’un aspect encore inconnu du collège, les CM2 ont partagé un temps de récréation avec les collégiens, découvrant sans ambages et avec dialogues, les acteurs de la vie scolaire. Puis, le projet a repris ses droits, avec des ateliers déjà pratiqués à l’école : maîtrise de l’espace, dissociation corps paroles, etc.

Avec l’engagement des collégiens acteurs, autonomes et responsables, proposant des appuis quasi professionnels aux élèves du 1er degré. Et, alors que ces derniers recomposaient le rang habituel pour regagner l’école Paganini, l’enseignante a situé les prochains enjeux et les futures étapes du projet : « Les élèves vont proposer des lectures offertes puis, dans un deuxième temps, aborderont l’écrit sous forme de contes. Ce dernier point sera travaillé en profondeur, nécessitant de multiples cohérences pour un texte porteur de sens. Enfin, les écrits produits monteront sur scène, l’objectif restant bien une production théâtrale lors de l’ouverture de la nouvelle Comédie, à l’automne.»

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe